Giuliano Mesa

Quatre cahiers, Impromptus, 1995 – 1998

Biennale Internationale des Poètes en Val-de-Marne

64 p., 13 x 18 cm
Épuisé
ISBN 9−782854−631−913
Avril 2010
Traduit de l’italien par Andrea Raos et Éric Suchère

« Un arbitre, un “hybris”, une volon­té néfaste de monument

Un épi­derme arti­fi­ciel sur un corps écorché

(Une bar­rière au bavar­dage, un rien qui pro­tège un autre rien)

Encore un autre pas, un autre passage

(Aucune prière, aucun par­don : une impré­ca­tion, une condamnation)

(Un rien qui essaie de s’anéantir)

Le sché­ma des qua­tuors : quel sens peut-​il avoir avec les mots ci-dessus ?

(Non domi­nants : il n’y a même plus rien qui domine c’est un jeu d’agonie : un “agon”…) »

Giuliano Mesa

Please wait while flip­book is loa­ding. For more rela­ted info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.