Collectif

L’Art comme expérience, Shirley Jaffe & pratiques contemporaines

Lienart

224 pp., 14,5 x 20 cm
18 €
ISBN 978−2−35906−014−0
Janvier 2010

Il y a, au Mauritshuis de La Haye, un petit tableau du XVIIe siècle d’un peintre presque incon­nu. Ce tableau sans pré­ten­tion repré­sente un char­don­ne­ret sur son per- choir. Cette scène si simple nous invite à sup­po­ser que l’artiste a tiré de la contem­pla­tion d’un véri­table oiseau une expé­rience à ce point com­plète qu’il a sou­hai­té la retrans­crire en pein­ture. Le spec­ta­teur regar­de­ra la toile comme un monde en soi, se satis­fai­sant d’une sur­face colo­rée qui fait sens pour elle seule. 

Si une par­tie de l’art contem­po­rain semble s’être éloi­gnée de cette concep­tion – jouant du sen­sa­tion­nel, de la par­ti­ci­pa­tion ludique du spec­ta­teur, ou de l’illustration d’un concept –, celle-​ci per­siste. Des œuvres conti­nuent, veulent conti­nuer à agir comme équi­valent du monde, bou­le­ver­sant et redé­fi­nis­sant nos sens et nos per­cep­tions. 

Cette concep­tion se retrouve dans l’œuvre de Shirley Jaffe mais éga­le­ment chez d’autres artistes d’hier ou d’aujourd’hui. Après Artistes ou let­trés ?, la col­lec­tion « Beautés » tente de défi­nir, à par­tir de l’art comme expé­rience, ce qu’est notre contemporanéité.

Avec des textes de Jean-​Christophe Bailly, Alain Cavalier, Éric de Chassey, Dominique Chateau, David W. Galenson, Karim Ghaddab, Shirley Jaffe, Fabrice Lauterjung, Michèle Martel, Yves Michaud, Frédéric Paul, Nicolas Pesquès, Raphael Rubinstein, Camille Saint-​Jacques, Éric Suchère, Gilles A. Tiberghien, Jean-​Charles Vergne et Judith Wechsler.

Please wait while flip­book is loa­ding. For more rela­ted info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.